Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pharmacie Santé

L'Homéopathie, qu'en pensez vous?

14 Décembre 2015 , Rédigé par Pharmacie-Santé

L'Homéopathie, qu'en pensez vous?

Nous vous avons, via les réseaux sociaux et les forums, poser la question suivante,

L’Homéopathie, qu’en pensez-vous ? Nous remercions bien entendu tout le monde pour leur participation.

Les différents avis sont très différents, nous notons que beaucoup de personnes ont déjà essayé l’homéopathie, avec beaucoup de disparités en terme de résultats.

Certaines personnes ont réussi à guérir des mots que l’allopathie n’a pas été efficace, notamment dans des pathologies osseuses et musculaires.

Dans ces indications ont peut noter que l’Harpagophytum, ainsi que l’Arnica ont montré une efficacité significative.

Nous pouvons aussi remarquer chez certaines personnes ayant ressentis un effet sur le moment, ont pu constater une diminution de ce même effet dans le temps.

L’Homéopathie est un sujet polémique car certains comparent ses effets à l’effet Placebo. En revanche certains patients réceptifs à l’homéopathie ressentent un réel soulagement. Les principaux remèdes ayant prouvé une efficacité remarquable sont :

Arnica dans les traumatismes, Cuprum (crampes), Chamomilla (poussées dentaires), Gelsémium (stress), remèdes également présents dans des spécialités pharmaceutiques comme Arnicalme, Sédatif PC, Chamilia…

Hahnmann Samuel, inventeur de l'Homéopathie
Hahnmann Samuel, inventeur de l'Homéopathie

Mais qu’est-ce que c’est ?

L’homéopathie consiste à traiter une maladie par des substances susceptibles de produire des troubles semblables à ceux déterminées par la maladie elle-même.

C’est le principe de similitude.

Donner une substance qui donne par exemple des maux de têtes, aiderais à combattre les maux de têtes, voir même de s’en prévenir et diminuer leurs importances.

Ce principe vous est déjà surement déjà familier n’est-ce pas ? Et oui, la vaccination, le principe est d’inoculer des cellules affaiblis d’un virus pour permettre aux corps de trouver des anticorps qui agissent contre ce virus, et plus tard, réduire l’importances des symptômes liés à cette attaque quand le corps serait de nouveau attaqué par ce même virus.

Le composant sélectionné de la plante est toxique à dose normale, ils sont donc plongés dans une solution d’eau et d’alcool qui donne naissance à la teinture mère.

Cette teinture mère est ensuite dilué plusieurs fois pour réduire l’effet des toxines, c’est le dosage, 1CH correspond à une préparation peu diluée, et 30CH à une préparation hautement diluée.

Les basses dilutions sont généralement utilisées pour les affections subites ou aigües et à évolution rapide, alors que la haute dilution est réservée dans des traitements sur le long terme.

Traumatismes et Courbatures.
Traumatismes et Courbatures.

A qui sont-ils destinés ?

Nos pharmaciens vous répondent :

  • Les produits sont efficaces et sont une bonne alternative pour les mamans, les femmes enceintes, allaitantes, enfants et nourrissons (hors préparation à base d'alcool), et n’ont pas d'effets indésirables. L’Homéopathie est basée sur le principe de similitude Similia similibus curentur (« que le semblable soit soigné par le semblable »).
  • L’homéopathie est efficace à ce qui sont réceptifs à ce genre de traitement, notamment les enfants en bas âges ou chez les nourrissons, chaque personne y est plus ou moins réceptifs.
L'Homéopathie, qu'en pensez vous?

Un médicament naturel et sans effets secondaires, mais est-ce réellement efficace ?

Ses médicaments ne sont efficaces qu’avec un bon suivi, la bonne sélection de souche est importante pour voir un effet sur les symptômes, il est donc important de consulter son pharmacien, son médecin, voir un homéopathe.

Chaque patient est unique, et les virus mutent avec le temps, l’expertise apportée par ce dernier est primordiale pour la réussite du traitement.

Nos pharmaciens tiennent à souligner que l’homéopathie n’est pas substituable aux traitements classiques, ils sont complémentaires.

Poussées dentaires de votre Bébé
Poussées dentaires de votre Bébé

Qu’en pensent les médecins ?

Nos pharmaciens notent une augmentation des prescriptions de médicament d’homéopathie, mais le plus souvent à la demande du patient lui-même ou en complément d’un traitement standard.

En automédications les clients demandent souvent par eux-mêmes les traitements homéopathiques, des traitements moins agressifs que certains traitements médicamenteux et qui donne de bon résultat.

Utilisé dans la fatigue et le surmenage physique.
Utilisé dans la fatigue et le surmenage physique.

Comment choisir son Homéopathie ?

Un bon questionnement sur la pathologie du patient, ses antécédents et pleins d’autres facteurs entres en compte lors du choix de l’homéopathie, il est donc primordial de demander conseils à son médecin ou à un homéopathe, pour choisir le traitement qui vous convient.

Ils existent plus de 2500 souches homéopathiques, et chacune à un effet bien ciblé.

Sous quelles forment peut-on acheter de l’Homéopathie ?

Il existe plusieurs formes d’homéopathie, les célèbres tubes de couleurs avec les petites billes de sucre imprégnées de la dissolution et les petits flacons en verre qui contiennent la dissolution.

Comment prendre son homéopathie ?

Pour les granules, prendre la dose prescrite, placer les sous votre langue jusqu’à complète dissolution des billes.

Pour les doses liquides, à prendre avec un peu d’eau.

Le conseil du pharmacien, pour sauvegarder les effets du produit, il faut le prendre à distance des repas ou de toutes collations.

Pour plus d’informations sur la fabrication des médicaments homéopathiques nous vous proposons l’article des laboratoires Boiron : http://www.boiron.fr/Boiron/Un-savoir-faire-pharmaceutique/Fabrication-des-medicaments ainsi que l’article du ministère de la santé http://www.sante.gouv.fr/medicaments-homeopathiques.html.

Vous pouvez retrouver nos produits Homéopathiques sur notre pharmacie en ligne.

Homéopathie, Lehning Complexe, Antigrippe avec toujours les conseils de votre pharmacien.

Partager cet article

Commenter cet article